Ecole d’été de l’UEA – Summer PhD Track

La réunion suivante a été modifiée :

Sujet : Ecole d’été de l’UEA – Summer PhD Track
Organisateur: « Richard Le Goff » <richard.le-goff@ensta-paristech.fr>
Endroit : Centre Pierre Mendes France – 90 rue de Tolbiac – 75013 Paris
Début : Lundi 4 Juillet 2016, 09:00:00 GMT +01:00 Amsterdam, Berlin, Berne, Rome, Stockholm, Vienne [MODIFIÉ]
Fin : Vendredi 8 Juillet 2016, 17:00:00 GMT +01:00 Amsterdam, Berlin, Berne, Rome, Stockholm, Vienne [MODIFIÉ]
Invités: celia.zyla@ensta-paristech.fr; jose-alejandro.rojas@ensta-paristech.fr; francois-xavier.meunier@ensta-paristech.fr; vinh-hao.than-nguyen@ensta-paristech.fr; yohann.rochefeuille@gmail.com; ; lantner@univ-paris1.fr; fabrice.lequeux@ensta-paristech.fr; Patrick.Dieuaide@univ-paris3.fr; muriel.tabaries@ensta-paristech.fr; barbara.despiney@ensta-paristech.fr …

*~*~*~*~*~*~*~*~*~*

Ecole d’été de l’UEA – Summer PhD Track

La réunion suivante a été modifiée :

Sujet : Ecole d’été de l’UEA – Summer PhD Track
Organisateur: « Richard Le Goff » <richard.le-goff@ensta-paristech.fr>
Endroit : Centre Pierre Mendes France – 90 rue de Tolbiac – 75013 Paris [MODIFIÉ]
Début : Lundi 18 Juillet 2016, 09:00:00 GMT +01:00 Amsterdam, Berlin, Berne, Rome, Stockholm, Vienne
Fin : Vendredi 22 Juillet 2016, 17:00:00 GMT +01:00 Amsterdam, Berlin, Berne, Rome, Stockholm, Vienne
Invités: celia.zyla@ensta-paristech.fr; jose-alejandro.rojas@ensta-paristech.fr; francois-xavier.meunier@ensta-paristech.fr; vinh-hao.than-nguyen@ensta-paristech.fr; yohann.rochefeuille@gmail.com; ; lantner@univ-paris1.fr; fabrice.lequeux@ensta-paristech.fr; Patrick.Dieuaide@univ-paris3.fr; muriel.tabaries@ensta-paristech.fr; barbara.despiney@ensta-paristech.fr …

*~*~*~*~*~*~*~*~*~*

Ecole d’été de l’UEA – Summer PhD Track

Nouvelle demande de réunion ci-dessous :

Sujet : Ecole d’été de l’UEA – Summer PhD Track
Organisateur: « Richard Le Goff » <richard.le-goff@ensta-paristech.fr>
Endroit : MSE – Tolbiac – Pavillon 10TER ENSTA
Début : Lundi 18 Juillet 2016, 09:00:00 GMT +01:00 Amsterdam, Berlin, Berne, Rome, Stockholm, Vienne
Fin : Vendredi 22 Juillet 2016, 17:00:00 GMT +01:00 Amsterdam, Berlin, Berne, Rome, Stockholm, Vienne
Invités: celia.zyla@ensta-paristech.fr; jose-alejandro.rojas@ensta-paristech.fr; francois-xavier.meunier@ensta-paristech.fr; vinh-hao.than-nguyen@ensta-paristech.fr; yohann.rochefeuille@gmail.com; ; lantner@univ-paris1.fr; fabrice.lequeux@ensta-paristech.fr; Patrick.Dieuaide@univ-paris3.fr; muriel.tabaries@ensta-paristech.fr; barbara.despiney@ensta-paristech.fr …

*~*~*~*~*~*~*~*~*~*

STRATEGIE et CONSULTING : Le Master COSI classé N° 5 dans le Top 1 0 du classement EDUNIVERSAL des meilleurs Masters MS et MBA – 2016

[evénements]
« Les consultants ont l’immense privilège d’être appelés pour modeler des organisations humaines, infléchir des décisions, concevoir des systèmes, transformer des activités, influencer et proposer des stratégies ou des politiques, grâce à un travail en équipe. Pourtant, vouloir former des consultants en dernière année de Master n’est pas une gageure. En effet, si les excellents professionnels exerçant les fonctions de consultants doivent receler de nombreuses aptitudes, compétences et connaissances, il n’est pas impossible de contribuer à les en doter en M2 !

D’abord, il faut choisir les élèves et étudiants les mieux à même de les recevoir. Ainsi, parmi ceux qui ont un parcours académique témoignant de certaines formes d’excellence, il faut retenir ceux qui sont humbles et confiants, analytiques et synthétiques, créatifs et critiques, curieux et entreprenants, agiles et pragmatiques.

Ensuite, il faut compléter leurs parcours par une formation conceptuelle en sciences humaines et sociales. Cela leur permettra de progresser pour problématiser, analyser et modéliser les situations réelles. Ils sauront finalement proposer des solutions praticables dans leurs contextes. Simultanément, il faut les mettre en situation d’exercer leurs talents sur des cas réels, tout en acquérant des compétences « métiers », sous la stimulation de professionnels bienveillants et pédagogues.

Enfin, les diplômés du Conseil pourront exercer leurs fonctions avec exigence, éthique, engagement, pour la réussite de leurs clients et leur plus grand bonheur, grâce à des carrières diversifiées, stimulantes et assurant d’excellentes rémunérations ».

Richard LE GOFF
Professeur des Universités associé à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Directeur de l’Unité d’Économie Appliquée de l’ENSTA ParisTech
Directeur du Master COSI (Conseil en Organisation Stratégie et systèmes d’Information) des Universités Paris 1 Panthéon Sorbonne et Paris Saclay

ENSTA ParisTech
828, boulevard des Maréchaux
91120 PALAISEAU

Publication de l’article « Théorie de la dominance économique et flux intra- et inter-territoriaux de conna issances technologiques » dans la revue Innovations 2016/2 n° 50 (Didier LEBERT)

Cet article a pour objectif d’appréhender les flux intra- et interterritoriaux de connaissances technologiques par le biais de la théorie de la dominance économique. Des indicateurs structuraux de dépendance, d’interdépendance et d’autarcie territoriale ainsi que de centralité de cohésion sont présentés et appliqués à la base de données de citations de brevets tenue à jour par le NBER pour le marché américain des technologies. L’approche duale est également envisagée : celle des relations structurales entre technologies, qui permet de localiser les sources de l’innovation technologique sur ce marché.

Publication de l’article « Le « marché augmenté » de l’énergie, des transports et du numérique » dans la revue Innovations 2016/2 n° 50 (Jonathan BAINEE, Richard LE GOFF)

Cet article, de nature exploratoire, analyse la nature et la portée théorique et empirique des rapprochements en cours entre les industries de l’énergie, des transports et du « numérique ». Plus précisément, il propose une clé de lecture de la stratégie poursuivie par un certain nombre d’entreprises, consistant à organiser un décloisonnement entre ces industries autrefois indépendantes et organisées en silos.
Si le « numérique » pouvait déjà être interprété, dans les années 2000, comme le fruit d’un décloisonnement émanant des opérateurs d’infrastructures, de réseaux et de services de télécommunications, celui-ci ne s’était opéré que « verticalement », c’est-à-dire le long d’une chaîne de la valeur reliant clients et fournisseurs, au sein du silo des communications électroniques. Les opérateurs avaient alors tiré parti de la « standardisation diversifiante » rendue possible par les évolutions des Technologies de l’Information et de la Communication ayant induit la « numérisation » des contenus écrits, audio et vidéo issus du monde « analogique » et une diversification accrue de la nature des usages des TIC (Le Goff, 2000, 57-69). Aussi, notre analyse entre en résonnance avec les travaux très récents de Porter et Heppelmann (2014), abordant l’évolution du numérique à travers le filtre du développement des objets connectés et des « big data »…